Glossaire

C D E F L M O P S T U W X Z
 

  • Call-back : Procédure de rappel qui fonctionne de la manière suivante : l’utilisateur compose un numéro d’appel dans le pays qui opère le « call back », sans qu’une communication soit établie, donc sans facturation. Un automate le rappelle et le met en communication avec une ligne internationale. L’utilisateur compose alors le numéro de son correspondant. La facturation de la communication est effectuée au tarif de l’opérateur étranger choisi. Ce système permet donc de bénéficier du tarif du pays appelé.

 

  • CDMA / TDMA : (Code Division Multiple Access). Technologie de transmission hertzienne développée aux Etats-Unis dans laquelle un code numérique par utilisateur permet l’exploitation du spectre total des fréquences. Système de multiplexage d’informations utilisé en Radio communication. Technique de modulation à étalement de spectre. Le débit est augmenté en insérant un code ou séquence d’étalement entre plusieurs symboles.

 

  • Cellulaire : Désigne un mode d’organisation des systèmes de radiotéléphonie dans lequel un plan d’attribution de fréquences élémentaires est appliqué à une zone géographique baptisée cellule, ce qui permet de réutiliser une même fréquence pourvu que ce ne soit pas dans la cellule voisine.

 

  • Centrex : Service de commutation privée fourni par un exploitant public à partir de ses ressources générales de commutation. Il évite ainsi à une entreprise de posséder son propre autocommutateur.

 

  • Circuit virtuel : Voie de communication logique, entre deux entités, n’empruntant pas un chemin physique fixé une fois pour toutes, mais un ensemble de ressources « possibles » dont l’affectation peut être temporaire ou permanent.

 

  • Colocalisation : Dans le cadre du catalogue d’interconnexion de France Télécom, l’interconnexion physique peut être réalisée par trois techniques distinctes :

o La colocalisation : l’opérateur installe ses équipements dans les locaux de France Télécom
o La liaison de raccordement : France Télécom installe ses équipements dans les locaux de l’opérateur.
o L’interconnexion en ligne, intermédiaire entre ces deux modes de raccordement : le point de connexion se situe sur le domaine public, par exemple.

  • Commutateur : Equipement électronique auquel sont raccordés les abonnés et qui permet leur interconnexion.

 

  • Commutation : Dispositif permettant d’établir ou de faire cesser des connexions (circuits) temporaires entre plusieurs points quelconques d’un réseau. Ces connexions peuvent être physiques (commutation de circuits) ou logiques (commutation temporelle ou circuits virtuels).

 

  • Compression : Ensemble de techniques permettant de diminuer la quantité d’information à transmettre pour réduire le temps des échanges.

 

  • Concentrateur : Equipement permettant le regroupement de plusieurs canaux de transmission faiblement utilisés de façon à les additionner pour mieux utiliser un canal rapide.

 

  • Convergence : La convergence fixe / mobile, qui consiste en un rapprochement des technologies utilisées et des services proposés par le téléphone fixe et le téléphone mobile. Les perspectives ouvertes par cette convergence pourraient conduire les opérateurs à proposer à l’ensemble des utilisateurs les mêmes services quels que soient la technologie et les réseaux utilisés.

 

  • CPL (courant porteur en ligne) : Pour véhiculer son signal, le courant porteur en ligne utilise, dans le fil électrique, une bande de fréquence entre 4 MHz et 20 MHz. A l’intérieur de cette bande, la technologie PowerPacket, reconnue par le standard HomePlug, transporte les paquets de données, en utilisant la même modulation que le sans-fil 802.11g, dite OFDM. Mais dans un fil électrique, l’impédance (ou force de résistance) varie souvent, notamment en fonction des appareils qui tirent sur le courant. Or, un changement d’impédance peut bloquer la fréquence utilisée par le signal ; c’est donc le rôle de PowerPacket de changer de fréquence, à la volée, pour en trouver une libre.

 

  • Crédit de temps : Utilisé en téléphonie fixe et mobile, ce terme désigne une base de temps indivisible, débutant à la connexion, et pour laquelle l’appelant est débité quelle que soit la durée effective de la communication.

 

  • CT2 / CAi : Norme de radiotéléphone numérique sans fil. Le CT2 définit de petits terminaux de poche permettant d’appeler en communiquant par l’intermédiaire de bornes situées à quelques centaines de mètres, mais pas de recevoir. Le service Bi-Bop de France Télécom s’appuie sur la mise en œuvre de cette norme.

 

  • CTI (couplage téléphone – informatique) : Couplage entre un équipement téléphonique et un équipement informatique permettant l’échange de commandes et de messages entre ces équipements. C’est l’intégration de la téléphonie et de l’informatique ayant pour but de faciliter le développement d’applications communes.